• Aujourd'hui, les zoos où l'on enferme des animaux dans quelques mètres carrés bien à la vue du public ne sont plus d'actualité. En effet, pour vivre heureux, les animaux ont besoin, tout comme nous, d'un peu d'intimité: ils faut qu'ils aient la possibilité de pouvoir se cacher du regard des hommes. 

    C'est pourquoi j'encourage les systèmes dont la priorité est de protéger les animaux avant celle de les montrer au public. Selon moi, il faut préférer les systèmes qui choisissent de sauvegarder des espèces menacées d'abord (car naturellement parlant, il ne sert à rien d'enfermer un animal non menacé), et évidemment locales (par exemple, admettons qu'une espèce de pingouins soit menacés, ce n'est pas en France qu'il faudra le placer, il faut qu'il reste là où le climat est adapté ! (c'est une des autres raisons pour lesquelles je déteste voir un éléphant dans un cirque, qui en plus tourne en Europe !)

    Ensuite, je préfère les réserves naturelles aux zoos. Ces organismes cherchent à recréer les habitats naturels des animaux menacés, voire en voie de disparition, plutôt que de les barricader entre quatre vitres. Ils choisissent plus souvent des animaux locaux, ou dont le climat convient.  

    Pour conclure, je pense qu'il faut privilégier les divers systèmes de protection de la nature qui permettent aux visiteurs de voir des animaux, mais dans de bonnes conditions de vie ! Je vous invite donc à regarder ce site :

    http://reserve.amana.free.fr/protection.php#pn

    Il concerne une réserve située en Guyane, qui privilégie les animaux menacés et locaux. C'est une sorte de réserve naturelle. Vous verrez les définitions des différents systèmes de protection de la nature dont j'ai parlé plus haut !

    Image : http://reserve.amana.free.fr/photos/faune/mammif/tatou-profil.jpg


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :